Orson Welles, l’homme qui aimait l’Espagne

orson-corrida

Par Sébastien –

« Cinéaste errant, banni d’Hollywood, Orson Welles tomba sous le charme de l’Espagne. Il y pratiqua la tauromachie, milita pour la République et y tourna près de la moitié de ses films, transformant à l’occasion un parc madrilène en champ de bataille et travestissant un village castillan en ville portuaire de Macao. Les aventures d’Orson Welles au pays de Don Quichotte, ce sont autant d’anecdotes qui participent à sa légende […] »

Lire la suite sur Nos années Lumière

ÉCOUTEZ L’ÉMISSION

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s