Expo « 185 heures » de Renaud Philippe : une rêverie sur les routes canadiennes

Par Brieuc –  « Renaud Philippe est un photojournaliste de Québec. Il travaille sur des sujets documentaires de longue halleine et fait partie d’un collectif qui s’appelle « Stigmat ». Il s’intéresse depuis plusieurs années à la communauté Bouthanaise de Québec. Il s’est rendu à plusieurs reprises dans les camps de réfugiés rassemblant cette communauté au Nepal, mais aussi en Haïti ou en Algérie. Il se penche aussi sur la vie quotidienne dans son pays, en suivant par exemple l’organisation des « Demolition Derbys », ou avec ce projet singulier de « 185 heures ». 185 heures c’est le temps que Renaud Philippe a passé dans des bus canadiens pour faire l’aller-retour entre Québec et Vancouver, entre l’ouest et l’est du pays. Il en résulte des photographies évoquant la rêverie et l’inconfort, des photographies qui donnent à voir les « casse-croutes » et les « dépanneurs » accochés à la route, les visages de ces voyageurs engourdis, les carrefours perdus dans les plaines canadiennes. L’exposition « 185 heures » de Renaud Philippe est visible au Cercle, à Québec, jusqu’au 23 février. »

ÉCOUTEZ L’ÉMISSION

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s